Assises des déchets 2017

Après une Rencontre de grands témoins, sur le thème de la mer, qui s’est révélée aussi riche qu’espéré, le discours de clôture de la secrétaire d’Etat Brune Poirson a bouclé la boucle des deux jours de débat en traçant des perspectives ambitieuses. Au nom du ministre d’État Nicolas Hulot, madame Poirson a en effet choisi les Assises des Déchets pour présenter la vision portée par le gouvernement en matière d’économie circulaire et décrire la méthode de construction de la feuille de route liée au nouveau Plan Climat.

La secrétaire d’État a d’abord rebondi sur le débat qui concluait les Assises - autour des déchets en mer, un sujet qui interpelle nos modes de vie, avec des échanges forts et passionnants avec des hommes et des femmes à l’engagement remarquable : Catherine Chabaud, Bruno Dumontet, Jimmy Pahun, Jean-Michel Cousteau –, pour affirmer que l’économie circulaire est un thème qui touche chacun d’entre nous dans son quotidien. Brune Poirson a ensuite expliqué qu’elle avait choisi, avec Nicolas Hulot, l’événement que représentent les Assises des Déchets pour présenter l’approche gouvernementale de l’économie circulaire.

L’économie circulaire doit réconcilier selon elle économie et écologie, activant des filières industrielles innovantes et générant des emplois non délocalisables. Elle a appelé à un effort de pédagogie, à la valorisation d’un projet de société « désirable », dans un environnement aux ressources limitées qui posent un défi à la créativité et à l’innovation.

Les engagements présidentiels – réduire de moitié la mise en décharge et 100 % recyclage des plastiques en 2025 –  seront tenus, a expliqué Brune Poirson, en tendant globalement une économie 100 % circulaire. La secrétaire d’État a ensuite précisé la méthode et le timing de l’élaboration de la feuille de route du Plan Climat présenté cet été, feuille de route qui doit être prête au premier trimestre 2018.

Rendez-vous le 23 octobre

Le 23 octobre prochain à Paris sera donné le coup d’envoi officiel de trois mois de concertation, d’écoute et dialogue transparent avec toutes les parties prenantes. Il s’agit d’associer tous les acteurs... jusqu’aux citoyens ! Avec des formules collaboratives et innovantes de consultation et la nomination d’Ambassadeurs de l’économie circulaire, des personnalités qui auront mission de porter les thèmes de l’économie circulaire dans la société.

Les débouchés du recyclage, les centres de tri, la culture de l’économie circulaire, la prévention des déchets, l’écoconception et bien sûr la fiscalité seront les thèmes travaillés au fil de cette concertation, avec l’ambition d’être opérationnel et de lever les verrous. L’objectif d’une fiscalité « incitative et cohérente » est évidemment décisif, car « aujourd’hui les signaux ne sont pas au bon niveau. Nous devons aller plus loin, augmenter la  taxe à la mise en décharge, sinon elle restera encore longtemps compétitive », a-t-elle ainsi expliqué. Une approche pragmatique, où il faut valoriser ce qui marche et diffuser les bonnes pratiques, où la priorité n’est pas de légiférer mais d’alimenter les dynamiques de terrain.

Assises Nationales des Déchets

5 rue Françoise Giroud - CS 16326

44263 NANTES CEDEX 2 - FRANCE

contact@assises-dechets.org

Tél. : 33 (0)2 72 74 79 24

Fax : 33 (0)2 72 74 79 29

 

L'affiche des 14e Assises des déchets

 

 

Actu’Assises

S'abonner

Genre
* Champs obligatoires

Haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK