Les performances de la filière des déchets résultent de modèles d’organisation variant selon les caractéristiques des flux, et dépendent des périmètres de fonctionnement, de la fiscalité, des coûts de transport, de la rentabilité des investissements et de la prise de risque des entrepreneurs…

Lire la suite...

Cette évidence qu’une prise en charge efficace de la problématique des déchets passe par la responsabilisation individuelle, et l’exemplarité, est largement partagée. On a même pu croire que ce préalable de comportements actifs, ou au moins vertueux, était acquis… avant que la réalité de l’observation ne fasse apparaître que plusieurs franges de la population restent rétives aux dispositifs de préservation des ressources, de réduction, tri et valorisation des déchets.

Lire la suite...

Si la valorisation énergétique, et singulièrement la contribution des déchets à la production d’énergie, est marginale au niveau national, elle prend tout son sens au niveau local. C’est bien pour cela qu’elle est prise en compte dans le cadre de la PPE (Programmation Pluriannuelle de l’Énergie)...

Lire la suite...

Les outils numériques ont fait irruption dans le traitement des déchets. Avec succès, mais parfois aussi en rencontrant l’échec. Qu’on parle de digitalisation, d’intelligence artificielle ou augmentée, ces outils se structurent autour de cinq périmètres différents...

Lire la suite...

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas », ou à défaut celui qui présente une réelle aptitude au recyclage pour être réintroduit dans un processus de production. Le principe est largement partagé, et les producteurs et metteurs sur le marché multiplient les engagements à utiliser, voire à concevoir, des emballages plus adaptés à une valorisation ultérieure, à une diminution de leur impact et donc à l’augmentation de la part des Matières Premières issues du Recyclage (MPR)...

Lire la suite...

Le recyclage dans le secteur des travaux publics, c’est aujourd’hui. Après plusieurs années de travail, les dispositions sont en place et se développent, y compris en affrontant la problématique des terres excavées… Côté bâtiment, le panorama est plus complexe : dans un contexte de recrudescence des dépôts « sauvages », avec les dispositions préliminaires introduites par la loi de Transition énergétique et de nouvelles obligations, les ambitions diverses portées par les plans régionaux, on aborde la question d’une nouvelle filière REP spécifique aux matériaux de construction...

Lire la suite...

Les Assises nationales des déchets sont la seule manifestation à aborder les problématiques des déchets industriels, une fraction importante et pourtant peu visible des déchets. L’effort de ne pas générer de déchets en cours de fabrication et/ou de procéder à leur réintroduction immédiate dans le processus de fabrication fait aujourd’hui partie intégrante des démarches industrielles...

Lire la suite...

Plusieurs nouvelles filières REP sont annoncées, ainsi que des extensions. À partir de la large expérience acquise par les acteurs des REP en place, le débat s’amorce sur les conditions qui permettront de concilier les enjeux de traçabilité, de performance, d’équité entre les acteurs et les territoires et de responsabilité des metteurs sur le marché…

Lire la suite...

La feuille de route économie circulaire comme les plans déchets des Régions fixent l’objectif de la diminution drastique des quantités de déchets destinées à l’enfouissement, questionnant la problématique des capacités autorisées pour les installations de stockage (ISDND) et la bonne valorisation de différents flux de déchets, dont les biodéchets et déchets verts par exemple.

Lire la suite...

L’heure est à l’économie circulaire. Il n’y a plus de débat, mais des enjeux. Face à cette urgence, à la fois écologique et économique dans un contexte de ressources finies, le produit, la substance ou le matériau en fin d’usage ou d’utilité, présente une valeur incontestable… mais pourtant en débat. Cette valeur ne s’apprécie pas toujours à sa juste mesure au travers d’un système économique qui n’intègre pas le service rendu à l’environnement, ni le besoin d’éviter la remise en circulation des substances indésirables ou toxiques…

Lire la suite...

L’indispensable mobilisation contre la pollution des océans, en premier lieu par les plastiques, figurait parmi les thèmes majeurs de la 14e édition des Assises des Déchets en 2017. On y a dressé un large état des lieux et pointé les préoccupations de la communauté internationale, mettant en exergue le « continent de plastique » qui souille les océans (les plastiques représentent près de 85 % de la pollution des océans), symbole de l’urgence à agir. On estime qu’au niveau mondial entre 5 et 13 millions de tonnes de plastique rejoignent chaque année les océans…

Lire la suite...

Assises Nationales des Déchets

5 rue Françoise Giroud - CS 16326

44263 NANTES CEDEX 2 - FRANCE

contact@assises-dechets.org

Tél. : 33 (0)2 72 74 79 24

J - 42
Le compte à rebours a commencé : les 15e Assises des déchets se dérouleront les 2 et 3 octobre 2019.

 

L'affiche des 15e Assises des déchets

 

 

Actu’Assises

S'abonner

Genre
* Champs obligatoires

 

 EXPOSANTS

RÉSERVEZ UN STAND

Haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK