hydrogène

Le plan de relance économique suite à la pandémie de coronavirus prévoit un investissement total de 100 milliards d’euros. Sept milliards seront consacrés au développement de la filière de l’hydrogène décarboné, avec des conséquences directes pour le secteur des déchets.

 La France mise sur l’hydrogène... et pas de n’importe quelle couleur ! Alors qu’une grande partie de la production mondiale actuelle utilise des énergies fossiles, le plan de relance vise à faire de la France l’un des leaders de l’hydrogène dit “vert”.

Celui-ci ne rejette pas de CO2 lors de sa production et de son utilisation, et peut être produit à partir de déchets :

Des déchets à la mobilité verte : vers un modèle 100 % circulaire

L’hydrogène est utilisé dans l’industrie, mais il pourra surtout servir de carburant pour booster le développement de la mobilité verte.

De nombreuses initiatives ont été engagées, dont le projet européen Hector : sept camions-bennes fonctionnant avec de l’hydrogène sont actuellement en test dans cinq pays dont la France. Faire circuler des véhicules de ramassage des déchets avec un carburant lui-même produit à partir de déchets, voici un modèle prometteur d’économie circulaire !

Assises Nationales des Déchets

5 rue Françoise Giroud - CS 16326

44263 NANTES CEDEX 2 - FRANCE

contact@assises-dechets.org

Tél. : 33 (0)2 72 74 79 24

 

L'affiche des 15e Assises des déchets

 

 

Actu’Assises

S'abonner

Genre
* Champs obligatoires

Haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation. Pour en savoir plus, voir nos mentions légales.

  Pour accepter, cliquez sur OK